Quartier historique et culturel de Port-au-Prince

Le projet « Leve Figi Bèlè » a gagné la sympathie d’entreprises privées qui s’investissent dans le mécénat culturel et social. Ainsi, le Parc de la Canne à Sucre, représenté par Madame Michaelle Saint-Natus, à offert gratuitement l’espace qui acceuillait le vendredi 5 juin, les diverses activités de la cérémonie de clôture.


Plusieurs réunions préparatoires ont eu lieu afin d’arrêter la programmation et de mettre en place la logistique avec tous les partenaires impliqués : CNDDR, Mairie, CGF, KAABEL.
Les bénéficiaires du projet 'Leve Figi Bèlè', après la remise des certificats
Les bénéficiaires du projet 'Leve Figi Bèlè', après la remise des certificats


Les artisans sont arrivés un peu avant 2h pm. Ils étaient environ 150 (106 bénéficiaires, une trentaine d’artistes et quelques accompagnateurs). Tous ont pris place sous une tente. Des bracelets leur ont été distribués pour les boissons. La Fondation AfricAméricA avait mis, un véhicule à la disposition des 4 artisans les plus agés du Bel Air qui recevaient, ce jour là une plaque de reconnaissance du CNDDR. La journaliste Esmeralda Milce été engagée pour le rôle de maître de cérémonie. Comme prévu tout était en place à 3h pm.


Y. Simon (AAA), H. Joseph (CGF), A. Fils-Aimé (CNDDR), I. Chéry (KAABEL)
Y. Simon (AAA), H. Joseph (CGF), A. Fils-Aimé (CNDDR), I. Chéry (KAABEL)
Monsieur Alix Fils Aimé, président du CNDDR est arrivé vers 3h10. La cérémonie a été officiellement ouverte avec l’arrivée de la représentante de la Mairie de Port-au-Prince, à 3h40. La cérémonie s’est déroulée comme prévu, sans problème majeur. Les prises de parole se sont succédées : Mme Saint-Natus pour la Fondation Françoise Canez Auguste, Tessa Price Mars pour la Fondation AfricAméricA, Mme Yveline Simon pour un rappel du projet, Mme Nadège Augustin pour la Mairie de Port-au-Prince, M. Alix Fils-Aimé pour la CNDDR (avec remise de plaques aux artisans les plus anciens), MM. Jean-Baptiste et Nelson pour KAABEL et les bénéficiaires, M. Hughes Joseph pour le CGF.

Les entractes musicaux ont été animées par les troupes de danse de Edgar Jean-Louis (vodou traditionnel), Immacula Chéry, Johnny Hérard (afro Caraïbe). La cérémonie s’est terminée à 5h20 pm par un show de danse hip hop très apprécié. Des Tshirts "Leve Ficgi Bèlè" ont été remis à tous les partenaires du projet.


Le projet Leve Figi Bèlè qui a duré 12 mois est une initiative du CNDDR, exécutée par la Fondation AfricAméricA en collaboration avec la Coordination des Artistes et Artisans du Bel Air (KAABEL). Avec un financement de 7 394 819 Gdes, l'ACDI via le CGF en a été le principal partenaire.

Rédigé par Fondation AfricAméricA le Dimanche 5 Juillet 2009 à 17:50 | Commentaires (1)