Quartier historique et culturel de Port-au-Prince

Le projet Viva Rio vise à mettre en œuvre une série d’activités axées sur l’amélioration rapide de la qualité de vie et de la sécurité dans le quartier Bel Air.


Viva Rio, cette organisation brésilienne, invitée en Haïti par les Nations Unies, s'est investie, en 2007, dans le dialogue avec les gangs du Bel Air en vue d'abandonner la violence en échange de bourses d'études pour les jeunes.

Lancement, le 12 août 2009, d'un nouveau projet de curage de drains et de protection contre les inondations.
Rédigé par Fondation AfricAméricA le Dimanche 16 Août 2009 à 11:47 | Commentaires (0)

Le projet « Leve Figi Bèlè » a gagné la sympathie d’entreprises privées qui s’investissent dans le mécénat culturel et social. Ainsi, le Parc de la Canne à Sucre, représenté par Madame Michaelle Saint-Natus, à offert gratuitement l’espace qui acceuillait le vendredi 5 juin, les diverses activités de la cérémonie de clôture.


Plusieurs réunions préparatoires ont eu lieu afin d’arrêter la programmation et de mettre en place la logistique avec tous les partenaires impliqués : CNDDR, Mairie, CGF, KAABEL.
Les bénéficiaires du projet 'Leve Figi Bèlè', après la remise des certificats
Les bénéficiaires du projet 'Leve Figi Bèlè', après la remise des certificats
Rédigé par Fondation AfricAméricA le Dimanche 5 Juillet 2009 à 17:50 | Commentaires (1)

Dans le cadre de ses actions de renforcement des ateliers d'artistes et d'artisans du Bel Air, en partenariat avec la Commission Nationale de Désarmement Démantèlement et Réinsertion (CNDDR), la Mairie de Port-au-Prince et le Centre de Gestion des Fonds Locaux (CGF) de l'Agence Canadienne de Coopération Internationale (ACDI), la Fondation AfricAméricA a réalisé un cycle de visites guidées gratuites, dont la dernière aura lieu le samedi 16 mai de 9h am à midi.


Cathédrale épiscopale - © M. Aïn
Cathédrale épiscopale - © M. Aïn
Au programme de la visite :

* La cathédrale épiscopale Sainte-Trinité
(une cotisation de 5 $US est demandée pour participer à la restauration des fresques)
* Ecole J.B. Damien
* Séminaire Saint-Martial
* Peintures murales de Dread Michel
* Foire artisanale où les artisans de Bel Air exposeront les pièces réalisées grâce au programme de soutien à la production du FODEM/CGF.

Inscription à l'avance :

Contact :
Pascale JAUNAY
Téléphone : 3 468-4299
Email : pascale@africamerica.org

visite_guidee_du_16_mai_2009.pdf Visite guidee du 16 mai 2009.pdf  (134.63 Ko)

Rédigé par Pascale / AAA le Jeudi 14 Mai 2009 à 12:18 | Commentaires (2)

Lorsque nous pénétrons dans l’atelier de Sylva Joseph, rue Macajoux, nous entrons dans l’espace étincelant du vodou et de ses paillettes.

Les drapeaux, les bouteilles, les pakets(1), tout un monde sous nos yeux !


Chez Sylva - Offrandes à Dantor
Chez Sylva - Offrandes à Dantor
Pour le profane, l’émerveillement devant le scintillement des couleurs, la beauté des formes, mais aussi sans aucun doute le pressentiment que sous nos yeux se manifeste un univers mystérieux dont nous n’avons pas la clé : figures géométriques, saints, petits objets emplumés, bouteilles décorées …

Alors laissons-nous guider par les initiés, les historiens d’art, les amoureux du Bel-Air et les vodouisants.

Du sacré vers le profane, de la vie ordinaire au monde du sacré

Nous sommes en présence d’objets rituels :

Les drapeaux sont sortis lors de chaque cérémonie pour saluer et sacraliser l’espace, pour honorer les visiteurs importants, pour marquer un événement. Les bouteilles trônent sur les autels des esprits qu’on appelle ici loas(2), anges, mystères, voire diables. Chacun d’entre eux a sa boisson préférée, son mélange, son tranpe(3).

Quant aux pakè, ils sont faits de manière très rituelle lors des initiations pour les prêtres et prêtresses vodou. Evidemment ceux qui sont en vente n’ont pas nécessité de cérémonies particulières, mais ils pourront vous interpeller par leurs couleurs et leurs formes.

Devant l’engouement des étrangers, les vodouisants du Bel Air ont accepté que ces objets rituels accompagnent la vie des profanes. Pour le vodouisant, tout est sacré et si le vodou entre chez vous par une porte qui se nomme esthétique, avec une clé qui s’appelle harmonie, ce sera tant mieux.

Dans les péristyles, le sacré est là en permanence puisque on y danse pour les loas. C’est là aussi qu’on vit, qu’on reçoit, qu’on travaille. Pour les vodouisants, l’espace des dieux et celui des hommes s’interpénètrent en permanence.
____________________________
(1) Pakets (pakè) : objet rituel très décoratif. Soie, plumes, paillettes, fleurs…

(2) Loa (lwa) : Lwa est le nom d’une ethnie africaine. Mais en Haïti, le terme désigne un esprit, une des multiples visages de dieu.

(3) Tranpe : Le tranpe est une boisson composée d’alcool de canne et d’ingrédients divers (feuilles, racines, écorces, épices...).

Rédigé par Mireille Aïn / AAA le Lundi 11 Mai 2009 à 21:04 | Commentaires (9)

Dans Le Nouvelliste du 8 mai 2009


"A l'occasion de la Fête du travail et de l'Agriculture, le vendredi 1er mai en cours, Viva Rio, une ONG brésilienne travaillant pour la réduction de la violence au Bel-Air, a procédé, conjointement avec la Commission nationale de désarmement, démantèlement et réinsertion (CNDDR), au lancement d'une campagne de reboisement dans ce quartier.

...

L'ambassadeur du Brésil en Haïti, Igor Kipman, le directeur exécutif de Vivo Rio, Rubem Cesar Fernandez, l'adjoint principal du représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU en Haïti, Luiz Da Costa et la directrice de AfricAméricA, Barbara Prézeau, sont du nombre des personnalités qui ont pris part à cette journée."

Lire l'article de Elizias Joseph >>>
Rédigé par Fondation AfricAméricA le Samedi 9 Mai 2009 à 09:40 | Commentaires (0)

- Téléchargez la carte du Bel Air, avec les principaux lieux et ateliers à visiter

carte_du_bel_air___zone_1.pdf Carte du Bel Air - Zone 1.pdf  (863.97 Ko)

Rédigé par Fondation AfricAméricA le Mercredi 29 Avril 2009 à 22:18 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 6